L’objet édité dans tous ses états

Emmanuelle Rey

Méthodologie, techniques et mise en œuvre

Périodicité : Quinzaine

Nombre d’heures : 64

Objectifs

Partie 1 — Le premier sujet va permettre à l’étudiant d’acquérir les fondamentaux par une exploration des règles de la composition, avec le support du badge comme espace de jeu : de la conception à la réalisation. De comprendre une consigne et de s’en emparer, de respecter un cahier des charges. D’appréhender un format. De se perfectionner dans le dessin vectoriel, savoir travailler à partir d’une matrice, dans Adobe Illustrator ; mettre en situation un visuel (MockUp) dans Adobe Photoshop. Partie 2 — Avec ce deuxième sujet, l’étudiant va acquérir le savoir-faire de la reliure, en apprenant à mettre en forme une « maquette en blanc ».
Partie 3 — Le troisième sujet va donner la maîtrise des règles de la mise en page (Macro typographie) et des règles liées à la gestion des signes typographiques, la composition (Micro typographie) — En complément des cours avec Perrine Saint Martin, retour sur les bases de la typographie, de sa place dans la classification, de sa relation à l’image ( En complément des cours avec David Coste). Chaque étudiant va explorer, de manière libre, dans un premier temps, les outils de création, en abordant la forme éditée simple. Pour dans un second temps, développer et engager une réflexion autour de l’objet édité et de son évolution jusqu’à la forme éditée complexe. La succession des sujets apprend à l’étudiant à développer un sens critique de la culture de l’image, à documenter toutes les phases de progression de son travail (photos, dessins, rough) et à les restituer sous forme d’une Micro édition.

Contenu

— L’étudiant abordera l’objet édité, le chemin de fer, son élaboration et son imposition, la couleur imprimée et sa technique, les différents formats. Techniques et pratiques nécessaires à la création d’une mise en page — Rapport du bloc d’empagement avec le format de la page — Principe du gabarit, de la grille de ligne de base, comme éléments de construction d’une mise en page dans InDesign. — Utilisation d’une matrice. — Critères de lisibilité (Méthode de F. Richaudeau). — Du style de caractère au caractère de style (de l’Ornement au Dessin de la lettre dans Ad. Illustrator) — Le rapport du gris typographique au blanc de la marge : Affiche Gris Typographique (Ad. InDesign) — Chaque étudiant expérimentera la mise en forme de la maquette en blanc ; son rapport sensible au support papier (texture, teinte…) ; son rapport à la reliure. L’étudiant se perfectionnera dans la retouche et la création d’images, à la technique du photomontage (Ad. Photoshop)

Méthode

Pour chaque nouveau sujet, une fiche de brief, permettant de préciser la consigne de travail, sera distribuée, incluant un cahier des charges à respecter. Le cours se donnera généralement sous forme d’atelier répartis en 3 parties dans l’année — Atelier « Badge » ; Atelier « Maquette en Blanc & Reliure » ; Atelier « Macro, Micro Typographie » — avec du matériel pour le travail manuel et de l’équipement informatique spécialisé. Chaque étudiant réalisera un premier livre « façonné », « relié » avec tous les différents papiers choisis (le papier intérieur, celui de couverture, des rabats, des jaquettes…) mais sur lequel rien n’est imprimé. Différents types de reliure seront abordés, de la reliure « dos carré collé » à la reliure d’art, dite, « à la française » assemblage assuré sur ruban, « à la japonaise », « emboîtée » … La terminologie spécifique à la reliure. Les pratiques artistiques ne peuvent se concevoir sans l’acquisition de savoir-faire. Dans cet atelier, les techniques, indispensables, s’explorent librement dans un premier temps. Il s’agit d’acquérir un savoir-faire lié à la conception des formes produites. Par une transmission de la technique de la reliure. Les cours seront complétés par des rencontres avec des professionnels des métiers de l’imprimerie, d’artisans d’art spécialistes de la reliure, de fabricants de papier de création, encadrés par des étudiants de 4e et 5e année. — Travail individuel et collectif. Semestre 4 : Réalisation d’une Micro-édition (réalisée dans InDesign) qui présente la technique de la reliure, les critères de choix du papier. Réalisation d’un « kit reliure » et de son packaging, pour chaque technique de reliure, réflexion autour d’un packaging qui inclura une notice, les outils et le matériel de base nécessaire, ce kit d’apprentissage servira de base de réflexion autour de la transmission d’un savoir-faire acquis. Rendu final, packaging, version numérique EPUB.

Évaluation

— Capacité d’analyse et compréhension d’une fiche de brief et d’un cahier des charges. — Capacité d’appropriation des outils de création (traditionnels et numériques) mis à disposition — Pertinence des réponses, finesse et créativité, respect des différentes phases de travail — Capacité d’analyser et d’évaluer un projet. Aptitude à gérer un sujet de façon individuelle et dans un groupe. — Capacité à documenter son travail. Sem 3 : Présentation des Mockup & visuel du badge : qualité technique de réalisation de l’objet final. Sem 4 : Qualité de la réalisation de la Micro-édition, capacité de l’étudiant à avoir su restituer son travail de documentation.
Exercices liés à des cours précis, suivis d’accrochages et de corrections. Par le rythme des sujets qui vont se succéder, les étudiants en design graphique vont apprendre à présenter et expliquer leurs idées. Afin d’apprendre à livrer adéquatement leur message.