Définition du projet, recherche & expérimentations

Laurent Agut, Natacha Détré, Vanessa Dziuba

Projet plastique – prospective, méthodologie, production

Contenu

Le pôle espaces — signes questionne les relations et les interactions des formes graphiques avec l’espace du réel et du quotidien au travers de divers contextes ; espace urbain, espace institutionnel, espace commun, espace social, espace de monstration… Le pôle espaces — signes est un laboratoire de réflexions et d’expérimentations où les étudiants accompagnés des enseignants pensent et fabriquent leur projet de diplôme. Ils y développent leurs capacités de contextualisation, d’observation, d’analyse et d’action sur leur environnement. Le design graphique pratiqué ici ancre sa recherche et ses productions à partir de territoires aux échelles variables. Ainsi, de ces approches multiformes et sensibles, naissent de nouvelles façons de faire ensemble et d’imaginer, par le filtre artistique et graphique, le devenir de nos espaces communs. C’est aussi un espace de rencontres et d’échanges avec des acteurs professionnels, une manière de faire émerger de nouvelles idées et de faire projet autrement. L’attention est portée aux espaces communs extérieurs tout comme intérieurs : quartier, parcelle, rue, salle d’exposition, lieux communs, scènes artistiques… Il s’agit de saisir et de comprendre l’importance du plein et du vide des espaces, d’appréhender les signes et l’intensité des formes qui forgent la lecture de nos territoires afin de mettre en relief les messages dont ils sont potentiellement porteurs. C’est, au-delà, comprendre comment ces espaces peuvent être le lieu d’une pensée, d’une vision, que le designer, comme l’urbaniste, l’architecte, le paysagiste, le scénographe, … saura augmenter, réécrire autrement. L’objectif est aussi d’affiner une pertinence du regard face à l’univers des signes qui habitent nos environnements. Forger ses connaissances, maîtriser le vocabulaire et les matériaux nécessaires sont essentiels au designer pour intervenir à son tour dans ces espaces, afin de capter le visiteur, susciter chez lui l’intérêt et engager dialogue et interaction.