Soft Machine | Affichages tangibles et fabrication numérique

Jean-Marie Blanchet, Julien Drochon

Méthodologie, techniques et mise en œuvre

Périodicité : Quinzaine

(Option)

Nombre d’heures : 40

Objectifs

L’atelier Soft Machines a pour objectif principal d’initier les étudiants aux enjeux esthétiques et conceptuels du design graphique associés aux problématiques du design d’interactions programmées et tangibles. Ce semestre sera centré sur les étapes de réalisation et de mise en œuvre d’un projet dans un contexte réél.
— Acquisition des connaissances avancées de réalisation de projet en situation réélle
— Acquisition des connaissances avancées de communication de projet
— Acquisition de connaissances avancées de scénographie de projet
— Acquisition de connaissances avancées dans la gestion de projet

Contenu

Thématique du semestre : Faire écran Nous allons expérimenter, à partir de la thématique Faire écran, les possibilités offertes par le physical computing et la fabrication numérique pour questionner la forme de l’écran d’ordinateur comme la seule interface numérique possible du design graphique.

Contexte L’Internet des objets, ou IdO (en anglais Internet of Things, ou IoT), est l’extension d’Internet à des choses et à des lieux du monde physique. Alors qu’Internet ne se prolonge habituellement pas au-delà du monde électronique l’Internet des objets connectés représente les échanges d’informations et de données provenant de dispositifs du monde réel avec le réseau Internet. Considéré comme la troisième évolution de l’Internet, baptisé Web 3.0 (parfois perçu comme la généralisation du Web des objets mais aussi comme celle du Web sémantique) qui fait suite à l’ère du Web social, l’Internet des objets revêt un caractère universel pour désigner des objets connectés aux usages variés, dans le domaine de la e-santé, de la domotique ou du quantified self. Devant ce développement actuel d’internet et des objets connectés quelle place pour un développement soutenable d’interfaces physique informationnelles ? Quelle est la validité de l’iot ? Quels modes de perceptions sensibles de l’information numérique existe-t-il au delà des propositions orchestrées par les GAFAM ?

Approche L’approche sera axée sur l’expérimentation par le faire. En partant de projet de designers et d’artistes ayant abordé cette problématique, les étudiants seront amenés à réaliser leur propre dispositifs réactif / interactif d’affichage tangible. Nous amènerons les étudiants à questionner la validité de l’iot par des propositions d’affichages tangibles singulières, critiques, associant programmation, fabrication numérique et physical computing.

Méthode

La pédagogie repose sur une prise d’autonomie accrue de l’étudiant. Il sera mis en reponsabilité d’un projet en situation réelle. Les temps de présentiel reposent sur l’accompagnement du projet de l’étudiant, à partir de ses propositions. Par la connaissance de ressources (moyens de productions) disponibles en dehors de l’établissement, il sera amené à considérer un projet dans la réalité de sa réalisation.